Accueil >Le Chien Chinois à Crête




Origines et caractère

Le Chien Chinois à Crête a des origines fort lointaines, et il faut bien l'avouer, quelque peu floues. Cependant, ce chien si original était déjà connu au douzième siècle avant notre ère mais portait des noms différents selon l'endroit où il vivait. De nombreuses hypothèses s'affrontent donc, concernant son pays d'origine (Égypte où il se nommait "chien de Gizeh" ou bien encore "chien des Pyramides", Turquie, Afrique du Sud…).
Mais on le dit Chinois tout simplement parce que son ancêtre supposé serait le Taï-Taï Mandchou, chien sacré de la dynastie des Ch'ing, lui-même ayant de lointaines origines africaines. Quoi qu'il en soit, il fut une époque où notre ami s'appela "chien nu chinois royal" puis "chien nu chinois des bateaux". Étrange, non ?
Après la chute de l'empire Ch'ing, on utilisa ces petits chiens sur les bateaux pour combattre la vermine, servant également de monnaie d'échange lors des escales dans tous les ports d'Asie. Plus tard, il semble qu'on le retrouve en Amérique, où il se fixa au Mexique, après avoir franchi le détroit de Béring. Il serait donc l'ancêtre du chien nu du Mexique.

Nous avons des bases plus solides à partir du dix-huitième siècle, à l'époque des grands explorateurs qui laissèrent de nombreux écrits attestant de la présence de ces petits chiens sur différents continents. Le Chien Chinois n'était pas étranger non plus sur le Vieux Continent, ainsi que le prouve un tableau de Lucas Cranach l'Ancien, datant du XVIe siècle, que l'on peut voir au musée de Dresde, sur lequel figure aux pieds de l'un des personnages (Katharina von Mecklenburg), un petit chien ayant toutes les caractéristiques de notre chien nu.

Le Chien Chinois à Crête (ou "Chinese Crested Dog") existe en deux variétés.
Tout d'abord, le nu (exception faite de la tête, des pattes et de la queue) dont l'absence de poil est génétique, provenant d'une mutation naturelle. La deuxième variété est à poil vaporeux, dont la dénomination a varié plusieurs fois pour être enfin reconnue officiellement sous l'appellation de "houppette à poudre" ("powderpuff" en anglais).

C'est un chien enjoué, intelligent, fier et sans agressivité. Il déborde d'affection et adore la compagnie de l'homme. D'ailleurs, pour qu'il ne devienne pas trop exclusif, il est bon de lui imposer des règles dès son plus jeune âge.
Il est extrêmement sensible, ce qui impose une éducation tout en douceur. Très sociable avec ses congénères, il n'y a absolument aucun problème à l'intégrer dans un groupe déjà constitué. Il saura pourtant se faire respecter !

Joueur, il adore batifoler à l'extérieur. La variété nue est plus exubérante. À la maison, il aime son confort douillet bien qu'il ne soit pas particulièrement frileux.
Il n'est pas particulièrement aboyeur, ce qui en fait un chien discret qui peut vivre en appartement sans troubler la tranquillité du voisinage.

Le Standard

ORIGINE : Chine

CLASSIFICATION FCI : 9e groupe Section 4

ASPECT GÉNÉRAL : Petit chien actif et gracieux ; ossature fine à moyenne. Le corps est soit lisse et dépourvu de poil sauf à la tête, aux pieds et à la queue ou entièrement recouvert d'un voile formé d'un fin duvet soyeux. Dans cette race, il existe des chiens de deux types différents : un type racé à ossature fine, dit "deer type", et un type à ossature et constitution plus lourdes, dit "cobby type".

COMPORTEMENT/CARACTÈRE : Enjoué, jamais méchant.

TÊTE : Lisse, sans rides exagérées. La distance entre la protubérance occipitale et le stop est égale à celle du stop à l'extrémité du nez. La tête doit avant tout être d'un aspect gracieux et d'une expression éveillée.

REGION CRANIENNE : Crâne : Légèrement arrondi et allongé Stop : Légèrement marqué, mais pas d'une manière excessive.

REGION FACIALE : Truffe : Proéminente, étroite et bien dans la ligne du museau ; toutes les couleurs sont admises. Museau : Il s'amincit progressivement sans jamais devenir pointu ; il est lisse et sans bavures. Lèvres : Fines et bien ajustées. Mâchoires/Dents : Mâchoires fortes avec un articulé en ciseaux complet et régulier, c'est-à-dire que les faces postérieures des incisives supérieures recouvrent en contact étroit les faces antérieures des incisives inférieures, les dents étant implantées à l'équerre dans les mâchoires. Joues : Aux contours purs, sèches et plates, se fondant graduellement dans le museau. Crête : Dans le cas idéal la crête commence à la dépression naso-frontale (stop) et finit graduellement au niveau de la nuque. La préférence est donnée à une crête formée de poils longs et élégants ; cependant une crête aux poils clairsemés est admise. Yeux : foncés à en paraître noirs. Peu ou pas de blanc visible. De grandeur moyenne et très écartés. Oreilles : Insertion basse : le point le plus haut de l'attache de l'oreille est au niveau de l'angle externe de l'oeil ; elles sont grandes, dressées, avec ou sans franges ; dans la variété duvetée (powderpuff), l'oreille pendante est admise.

CORPS : Long à moyennement long, souple. Dos : Droit. Rein : Fort. Croupe : Bien arrondie et musclée. Poitrine : Assez large et profonde ; la cage thoracique descend jusqu'au coude. Les côtes ne sont pas en tonneau ; le sternum n'est pas proéminent. Ligne du dessous : Le ventre est modérément remonté.

QUEUE : Attachée haut ; quand le chien est en mouvement elle est portée haut et bat latéralement. Longue et effilée, bien droite, ni enroulée ni déviée d'un côté ou de l'autre, elle tombe naturellement lorsque le chien est au repos. Les franges sont longues et souples, limitées aux deux tiers inférieurs de la queue. Des franges peu abondantes sont admises.

MEMBRES :

MEMBRES ANTERIEURS : Les antérieurs sont longs, fins et bien placés sous le corps. Epaules : Les omoplates aux lignes pures sont étroites et bien inclinées vers l'arrière. Coudes : Bien au corps. Métacarpes : Fins, solides, en position presque verticale.
MMEMBRES POSTERIEURS : Les membres postérieurs sont bien écartés. Les angulations doivent être telles que le dos soit droit. Grasset : Ferme ; la longue jambe va sans inégalités jusqu'au jarret.
MPIEDS : Forme extrême du pied de lièvre, étroit, très allongé, avec des phalanges fines et exceptionnellement longues, surtout aux pieds antérieurs, ceci au point de donner l'impression qu'il existe un raccord supplémentaire. Les ongles sont de longueur modérée : toutes les couleurs sont admises. Dans le cas idéal, il n'y a du poil que sur les doigts ; mais en aucun cas, ces "chaussettes" (peau poilue) ne doivent dépasser le niveau du carpe. Les pieds et les doigts ne sont tournés ni en dedans ni en dehors.
MALLURES : Allongées, dégagées, élégantes, de bonne amplitude et pleines d'allant.

ROBE :
POIL: Nulle part sur le corps il ne doit y avoir de larges plages poilues. La peau, d'un grain fin, est lisse et chaude au toucher. Dans la variété duvetée (powderpuff), la robe est formée d'un sous-poil avec des poils longs et fins qui donnent l'impression d'un voile. Cette robe avec voile est une particularité caractéristique.
COULEUR : Toutes les couleurs et tous les mélanges de couleurs sont admis.
TAILLE/POIDS : La taille idéale pour les mâles est de 28 à 33 cm (11 à 13 pouces) au garrot. Pour les femelles, elle est de 23 à 30 cm (9 à 12 pouces) au garrot. Le poids est très variable, mais ne devrait pas dépasser 5 kg 1/2 (12 livres anglaises).
DÉFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
N.B. : Les mâles doivent présenter deux testicules d'apparence normale complètement descendus dans le scrotum.


Auteur: Isa Little Champs | site : www.littlechamps.be

Discussion dans le forum à propos du Chiens chinois

Contact   |   Infos légales|   Vie privée

Site agréé par la Région Wallone (WEB-023)

Portail wallon du bien-être animal

© Chiens-chats.be