Le décès d'un chien

Santé, entretien (toilettage...)

Modérateurs : Vince, acherontia

fib
Nouveau(elle)
Messages : 1
Inscription : 22/10/2022 22:57

Le décès d'un chien

Message par fib »

Bonjour à tous

Lorsque je lis certains messages sur ce fil, je pleure en pensant aux décès de nos chiens qui se sont succédés. ( désolée pour la tartine)

Nous avons perdu le mâle à 7 ans 1/2 ( stérilisé) en Août 2021 et notre chienne de 13 ans en juin 2022.

Ce que nous avons vécu, je ne le souhaite à personne.

Août 2021

Le 12 Août 2016, il est entré dans nos vie alors qu'il avait déjà 18 mois.
Ses propriétaires n'en voulait plus car il devenait trop imposant.
Mon gros gamin ( Rottweiler mâle de 64kg), est parti subitement sans crier gare. Une tumeur sur la rate avec hémorragie a eu raison de lui.
Je ne savais pas qu'une telle maladie pouvait exister car jusqu'à la veille, il n'a pas vraiment manifesté de malaises sauf une fois, en mai 2021 où il a été hospitalisé 2 jours chez notre ( ancien) vétérinaire qui n'a absolument rien vu 🤬.
Elle l'a traité par piqûres pour un malaise d'estomac alors qu'il présentait déjà tous les symptômes de cette foutue maladie sur la rate....perte d'équilibre et vomissements, pas de perte d'appétit ni de diarrhée et pas vraiment une perte de poids importante.
Ce jour là, direction vers cette vétérinaire qui est en vacance, c'est sa remplaçante qui le prend en charge. Elle le palpe mais ne trouve rien d'anormal ( tu parles :roll: ). Direction immédiat vers un autre vétérinaire en Flandre. Il pratique immédiatement une échographie et le couperet tombe 😭😭 Tumeur hémorragique sur la rate !! Je n'ai pas voulu le croire....
Direction vers les urgences de la clinique vétérinaire de l'Université de Gand.
À l'arrivée, il était déjà en état de choc !! Ils l'ont stabilisé pour finalement nous confirmer qu'il n'y avait plus rien à faire 😭🤭.
Je ne sais pas mais j'ai eu l'impression d'avoir été "poussée" à l'Euthanasie.
La toute jeune vétérinaire de garde est arrivée avec 4 seringues pour chevaux :shock: ( d'une capacité de 100ml), j'ai été choquée, 1ère piqûre, il est tombé en coma directement, suivi immédiatement par la seconde piqûre où il a quand même émit un cris ( est-ce normal? NON :evil: )
Depuis lors, nous attendons toujours la facture :shock:
Auraient-ils fait une erreur? Ai-je perdu mon chien à cause de leurs incompétences? Je ne le saurais jamais.
Toutefois, je reste complètement dévastée par sa perte 😭😭, je le pleure encore aujourd'hui.

Juin 2022,

C'est au tour de notre femelle ( 13 ans).

Hospitalisée durant 4 jours pour une pancréatite chez notre vétérinaire actuel ( en Flandre), tout allait à merveille, elle mangeait bien et se régalait. ( faisait même les poubelles alors que durant toute sa vie, elle ne l'avait jamais fait)
3 mois plus tard, elle a subitement arrêté de s'alimenter.
Nous lui présentions de l'américain ( boeuf haché), elle le mangeait durant quelques jours puis s'en détournait.
pareil avec du poulet, jambon ou d'autres aliments qu'elle adorait ( dogchef par exemple)
Elle maigrissait à vue d'oeil jusqu'au jour où elle n'a plus pu se lever
Il était temps d'aller chez notre vétérinaire pour son euthanasie :( . 😭😭
Chez lui, ce fut totalement différent. Il lui a fait une piqûre d'endormissement qui a duré plusieurs minutes. Ce n'était qu'une fois qu'elle était bien endormie, qu'il lui a fait la piqûre fatale.
Elle est partie sereinement et sans douleurs.

Cette succession de décès m'a complètement bousillée. Je n'arrête pas de pleurer et je n'arrive pas à faire mon deuil.

Comment avez-vous fait pour surmonter cela?

Merci
Mukden
Nouveau(elle)
Messages : 2
Inscription : 9/11/2022 6:44

Re: Le décès d'un chien

Message par Mukden »

Tout deuil est difficile, lourd et long. Certains ne comprennent pas le deuil qu'on peut avoir pour un animal, c'est normal. Lorsque notre superbe et merveilleux chien (un batard splendide et costaud) est mort brusquement, ça a été dramatique. Mais la prof des enfants venait de perdre sa petite fille. Nous avons donc, les enfants et moi, relativisé. Nous ne pouvions, décemment, parler de notre peine alors que la petite Zoé (que nous connaissions bien) venait de mourir.
Tout est relatif, ce qui n'empêche rien. La douleur de perdre un ami, un grand ami qu'est notre toutou, c'est chaque fois dur et triste et long.
Durant 4 ans, je me suis dit "plus jamais de chien, c'est trop dur quand ils meurent" (j'ai déjà eu 3 toutous, c'est un tel déchirement!). Et puis, on a trouvé un chiot devenu un gros imbécile heureux qui nous aime et qu'on aime. Foutu. Je repleurerai toutes les larmes de mon corps quand il mourra.
Le deuil est normal. Et la mort aussi. La mort fait partie intégrante de la vie, nous, européens, avons beaucoup de mal avec ça. Nous la refusons alors qu'elle n'est que normale. Par contre, avoir mal mal mal, c'est normal aussi. Avoir du mal à remonter la pente, c'est normal. C'est un long chemin.

Le meilleur des vétérinaires ou le meilleur des médecin peut "louper" quelque chose. Cela aussi, nous ne l'acceptons plus. La plupart (je ne dis pas les débiles) se sentent super mal lorsqu'ils n'ont pas vu, lorsqu'ils n'ont pas pu.

Je vous souhaite du courage et pourquoi pas lire un livre sur le deuil (je suis dedans, maman est décédée le 28 septembre, je l'ai trouvée morte le matin alors que le soir d'avant elle était en pleine forme, là c'est toute la vie qui se tape un tsunami de douleur...), ça aide. Ca aide parce qu'on se sent compris. Toutes les personnes qui perdent un être cher (même l'enfant son petit cochon d'inde) passent par cette douleur déprimante. S'en sortir est important. Vraiment important. Le cycle des années (printemps, été, automne hiver... Et puis tout repousse, vas-y go!) est un bon modèle...
Répondre