Répondre au sujet
patty2

Accroc
Accroc


Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 9189
Localisation: Hamoir
Age: 49 Sexe:Féminin
Répondre en citant
avec toute ces liste de chien dangeureux le pedigrer es plus prudent..

quand on vois certain pays ou le non pedigrer es pas autoriser..les personne qui l ont pas pris(si le chien y avait droit ) doive le regreter Embarassed
Voir le profil de l'utilisateurTrouver toutes les photos de %sEnvoyer un message privéLocalisation cartographique
chanchan1308

Accroc
Accroc


Inscrit le: 22 Aoû 2006
Messages: 3216
Age: 59 Sexe:Féminin
Répondre en citant
voilà pour toi forest

j'ai éduqué un chien a..........?





Voir le profil de l'utilisateurTrouver toutes les photos de %sEnvoyer un message privé
Deutscher schaferhund

Passionné(e)
Passionné(e)


Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 647
Age: 40 Sexe:Féminin
Répondre en citant
patty2 a écrit:
avec toute ces liste de chien dangeureux le pedigrer es plus prudent..

quand on vois certain pays ou le non pedigrer es pas autoriser..les personne qui l ont pas pris(si le chien y avait droit ) doive le regreter Embarassed


C'est clair que avec tous les chiens 'tangeants' style Rott certains proprios doivent etre particulierement ennervés de la situation. D'un autre côté c'est pas juste non plus de changer les regles du jeux comme ça en pleine partie, on aurait du faire une mesure disant que pour les chiens nes apres disons juin 2008 il faut pouvoir presenter le pedigree.

C'est dur comme mesure mais je ne croit pas que ça decouragera les vrais amateur de la race (qui ont les sous).
Voir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéLocalisation cartographique
k9akela

Régulier(e)
Régulier(e)


Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 394
Localisation: Doische
Age: 59 Sexe:Féminin
Répondre en citant
emilie204 a écrit:
k9akela a écrit:
Même s'il n'est pas croisé, seul le pedigree atteste des origines du chien et de la pureté de la race.
Sans pedigree, on ne peut donc pas parler de chien de race mais de chien de type ou "genre" husky.

Par ailleurs, en s'adressant à un éleveur sérieux, celui-ci établit un contrat de vente où sont stipulés le numéro d'identification du chien, son nom complet (avec affixe), le nom des parents, le prix, les garanties... et par lequel il s'engage à vous envoyer gratuitement le pedigree du chien dès réception de la SRSH.

Après c'est facile d'accuser le vendeur de malhonnêteté. La première responsabilité de l'acheteur commence bien avant le choix du chiot: choix de la race puis de l'élevage. Un simple coup de fil à la SRSH (ou une simple visite à son "info baby dog" sur son website) et au club de race pourra vous renseigner les éleveurs de chiens de race.

Seulement, voilà, une majorité d'acheteurs n'accorde aucun intérêt "à ce bout de papier" qui est cependant garant d'une sélection des géniteurs sur la pureté de la race, la morphologie, le caractère et la santé.

On se précipite chez le premier vendeur venu voire une animalerie pour ne pas attendre parfois plusieurs mois un chiot chez un bon éleveur, ou pour payer légèrement moins cher... Ou on se laisse attendrir par une portée chez un particulier...
Ca ressemble très fort à des achats impulsifs tout ça, non, Sur lesquels on hésite pas à engager les 10 ou 15 prochaines années de sa vie.

Mais au moins, ayez le courage de vos actes, si vous achetez un chien sans pedigree, acceptez le tel quel sans vouloir le transformer en ce qu'il n'est pas!
J'en ai franchement marre de tous ces propriétaires de chiens sans pedigree qui tentent après coup de donner des lettres de noblesse à leurs chiens et de se convaincre qu'ils ont un chien de race et qui vont même jusqu'à courir les expos pour tenter d'arracher deux très bons pour avoir une inscription à titre initial.
Le R.I.S.H. (Registre Initial Saint-Hubert) n'est pas fait pour ça. Et aucun puriste de la race ne s'y trompera en utilisant un "étalon" sans origines connues à la reproduction par exemple dans des races où le capital génétique est largement suffisant et stable.

Qu'est-ce que vous voulez prouver ou démontrer?
Vous êtes l'heureux propriétaire d'un chien de type husky, ne pouvez-vous pas vous en contenter?


et bien que je lis ca je ressent une sorte de denigration entre chien ayant le pedigree et les autres. moi quand je regarde mon adorable lilly, chien de "genre " shi tzu puisque c'est comme ca qu'il faut dire, et bien je me dis qu'heureusement qu'il y a encore des gens comme moi qui se fouttent d'avoir un pedigree mais qui sont juste heureux d'adopter un chien pour lui offrir une belle vie !


Il ne s'agit nullement de dénigrer aucun chien quel qu'il soit, avec ou sans papiers.
Il s'agit seulement de la responsabilité de l'acheteur.
Le choix d'un chien ne devrait jamais être fait à la légère. L'information, la réflexion est une démarche à faire avant d'acquérir un chien et pas après !

On peut contacter plusieurs élevages, contacter la SRSH, le club de race, acheter des livres, se documenter sur le net, fréquenter quelques expos...les moyens d'information ne manquent pas.

C'est un peu trop facile ensuite de dire "je ne savais pas" (ou le vendeur est malhonnête).

Lorsqu'on fait un choix responsable, peu importe si ce choix s'arrête sur un chien de race ou non, un chien adulte ou un chiot, un mâle ou une femelle, un chien en provenance d'un éleveur, d'un particulier, d'une animalerie ou d'une SPA...
Mais au moins, on s'est renseigné et on sait à quoi s'attendre quand on achète un chien 250€; on sait qu'il n'aura pas de pedigree, qu'il n'y a eu aucun test de dépistage, et qu'il risque fort de ne pas être tout à fait conforme au standard de la race ni au point de vue morphologie ni au point de vue caractère, les parents ne fréquentant ni les expos ni les concours de travail.

C'est pareil quand on achète en animalerie dont certaines ont déjà si souvent défrayé la chronique qu'elles n'ont même plus besoin d'être présentées. On sait qu'on prend le risque que le chiot, généralement en provenance des usines à chiens des pays de l'est, soit malade, beaucoup trop jeune et mal socialisé...
On sait aussi qu'en achetant là, on encourage ce commerce et les souffrances dont il résulte aussi bien pour les chiots que pour leurs mères...

Lorsque vous achetez une voiture, vous vous renseignez sur les performances, la fiabilité, les caractéristiques...vous négociez avec plusieurs garages, vous vous rendez au salon et vous achetez en toute connaissance de cause...Trouvez vous que l'achat de votre chien ne mérite pas le même intérêt, le même engagement? Pourtant il s'agit d'un être vivant et vous engagez 15 ans de votre vie...
Voir le profil de l'utilisateurVisiter le site web de l'utilisateurEnvoyer un message privéLocalisation cartographique
Nouki

Accroc
Accroc


Inscrit le: 22 Fév 2008
Messages: 20456
Age: 49 Sexe:Féminin
Répondre en citant
Je suis tout à fait d'accord avec toi
MAIS
un chien avec pedigree n'est pas forcément garantie de qualité.

Même un éleveur tout ce qui a de plus honnête, ayant choisi avec soin les géniteurs peut "produire" des chiots tarés.

Un exemple concret arrivé à une amie. Parents tous les deux champions de beauté, ayant fait des courses avec succès, HD/A dans tout le pedigree, tests des yeux négatifs.
Résultat sur un chiot vendu comme reproducteur : dysplasique. Ce chien, aujourd'hui adulte fait pourtant des expos : à chaque fois des excellents mais voilà, impossible de reproduire avec. Faute à l'éleveur : non.

La reproduction n'est pas une science exacte.
Aucun éleveur digne de ce nom pourra à l'avance savoir si un croisement donnera du bon ou non. Beaucoup se disent : bon + bon = bon. C'est faux, certains combinaisons ne s'accordent pas. Impossible de prévoir.
Mais par contre : moche + moche = moche. Et même si beau, avec un bagage génétique de moche, ça donnera du moche.
Voir le profil de l'utilisateurTrouver toutes les photos de %sVisiter le site web de l'utilisateurEnvoyer un message privé
k9akela

Régulier(e)
Régulier(e)


Inscrit le: 18 Juin 2008
Messages: 394
Localisation: Doische
Age: 59 Sexe:Féminin
Répondre en citant
En ce qui concerne la dysplasie de la hanche, la radiographie n'est pas une garantie que les chiens radiographiés soient exempts des gènes de la maladie. Il s'agit du résultat phénotype et non génotype.
Aussi vous pouvez très bien avoir un chien radiographié A qui est cependant un porteur sain des gènes responsables de la maladie.

C'est cependant le seul dépistage reconnu actuellement tant que les gènes responsables ne sont pas identifés et ne permettent donc pas un dépistage précoce plus fiable. Mais ça viendra! Les progrès de la génétique sont en permanente évolution.

En ce qui concerne notre berger allemand, en plus du dépistage radiographique, les reproducteurs sont répertoriés dans une banque de données avec leur identification génétique et leur valeur d'élevage (calcul de la prédisposition génétique à induire ou non une caractéristique donnée, ici la dysplasie de la hanche qui se base sur la radiographie de l'individu lui-même mais aussi de ses ascendants, descendants, collatéraux...)

Quant à exhonérer l'éleveur de sa responsabilité... même si celui-ci a d'ailleurs fait la seule chose en son pouvoir pour l'éviter en radiographiant ses reproducteurs et en travaillant sur des lignées apparemment (radiographiquement) "saines".
La dysplasie de la hanche est une maladie d’ordre génétique (héréditaire) dont l’expression ainsi que la progression sont influencés par des facteurs dits environnementaux.

Perso, je ne vois pas l'intérêt de faire des expos avec un chien dysplasique. Les expositions visant à l'amélioration de la race, un sujet taré n'a rien à apporter à la race.

Quant au reste de ton explication, c'est plutôt simpliste: beau + beau - moche + moche, etc...

Je préfère travailler sur des lignées connues qui ont déjà fait leurs preuves qu'elles transmettent les caractéristiques ou le type que je désire conserver. C'est une question d'expérience et de connaissance des lignées, des ascendants, descendants et collatéraux. Après, il faut une bonne dose d'intuition, le sens de l'observation, l'expérience des anciens...et c'est vrai qu'il n'y a aucune certitude mathématique et que ce n'est donc pas une science exacte.

Mais on s'éloigne du sujet. Pour y revenir, les éleveurs "sérieux" pratiquent la sélection, ils soumettent leurs chiens à des tests de dépistage, ils se soumettent aux jugements des expos et/ou de compétitions de travail, test d'endurance, test de comportement social, certificat de qualités naturelles... Ces chiens sont donc évalués sur leur santé, leur morphologie et leur caractère.
Il y a tellement de critères à tenir en compte qu'on atteindra jamais la perfection et cela reste malgré tout des êtres vivants et la vie, faut-il le rappeler, est une maladie mortelle qui s'attrape dès la naissance à laquelle nul être vivant n'échappe.

Maintenant, que vaut-il mieux une sélection et des contôles imparfaits ou l'absence total de sélection ou de contrôle?

C'est une chose que j'ai toujours envie de dire à tous ceux qui clament qu'ils se fichent pas mal des pedigree mais qui veulent quand même un chien qui ressemble à un chien de race.
Si du jour au lendemain, tous les éleveurs cessaient de pratiquer la sélection, se fichaient des expos, du travail et des pedigree, on reviendrait très vite à un type unique de chiens ou peut-être quelques types suivant leur répartition géographique beaucoup plus rapidement que le temps qu'il a fallu pour créer et fixer les races canines. Il n'y aurait bientôt plus de race du tout et plus de possibilité non plus pour ceux qui méprisent les papiers de s'offrir à moindre prix un chien qui ressemble de près ou de loin à une race qu'ils affectionnent.

Je pratique le berger allemand depuis près de 25 ans. C'est une race qui a, bien avant les "staffs" et autres molosses, défrayé la chronique quant aux accidents par morsure.
Sauf que...
Tout ce qui était lupoïde avec deux oreilles bien droites était systématiquement taxé de "berger allemand"alors qu'ils n'en avaient que le nom dont on voulait les affubler...
Je serais curieuse de connaître le % de vrais bergers allemands dans le lot des chiens tristement rendus célèbres du fait de morsures.
Personnellement, je n'en connais aucun cas. Et les autres éleveurs actifs au sein de leur race (toutes races confondues) pourraient confirmer: le monde canin est très petit, tout le monde connaît tout le monde, les affixes, les élevages...
Voir le profil de l'utilisateurVisiter le site web de l'utilisateurEnvoyer un message privéLocalisation cartographique
Page 5 sur 5  
 Répondre au sujet